psychogénéalogie

approches-outils

constellations

petites histoires

arbre de vie

généalogie

le lexique
















connaître notre
arbre généalogique,
réhabiter notre arbre
psychogénéalogique

psychogénéalogie psychogénéalogiste

 

Qu'est ce que la psychogénéalogie ? Un ensemble de techniques, une aide pour comprendre, une aide pour agir différemment, pour se penser différemment.

Le psychogénéalogiste est le thérapeute avec qui vous allez faire un bout de chemin afin d'ouvrir la boîte de Pandore. Le temps qu'une autonomie plus épanouie se fasse jour en vous.

De quelles lumières éclairer cela ?

La psychogénéalogie ou analyse transgénérationnelle vous aide à prendre conscience des mécanismes familiaux qui vous influencent.

Connaître puis et évacuer les blocages, les alchimistes diraient dissoudre les blocages. Vous libérer des répétitions

Pour cela, les faisceaux créés par l'histoire familiale, dans un passé parfois lointain, doivent être reconnus et acceptés.


ME CONTACTER

LIENS & BIBLIO

AXENCIEL ®

Login

Mot de passe

PSYCHOGÉNÉALOGIE
SITE PARTENAIRE DU
PROJET AXENCIEL ®

Flux RSS , demandez la dernière édition !!!

Dès notre conception, nous sommes l'objet de projections familiales.

Notre prénom est la première étiquette reçue à notre naissance.

Établir votre arbre psychogénéalogique est un peu différent de dresser votre arbre généalogique. Toutefois, avec ses dates, ses prénoms, ses événements familiaux, ils ont un air de famille (voir génogramme et génosociogramme).

Vous posez les choses. Ainsi vous commencerez à prendre conscience des mécanismes familiaux qui vous gouvernent à votre insu.

Des exemples simples, l'identification à un père, à une mère, à un aïeul, un oncle ou une tante, durant l'enfance. La psychogénéalogie va plus loin, plus finement.

Travailler sur soi. Durant votre travail transgénérationnel avec le psychogénéalogiste, vous travaillerez tour à tour dans les deux branches, maternelle et paternelle.

Vous décoderez les prénoms, les dates de conception, de naissance, les filiations, les rencontres et les ressorts trans-générationnels du couple. Pourquoi telle alliance, ces déménagements ou migrations, le choix des professions.

Notre héritage génétique se superpose à notre héritage psychologique et animique.

Les choix, changements de fortune, jusqu'aux maladies, accidents et décès, ne s'organisent pas au hasard dans l'existence de nos proches et dans la notre.

Comme lors d'un héritage matériel, la psychogénéalogie nous montre que bien des choses méritent díêtre gardées.

D'autres nous encombrent et nous empêchent de nous réaliser selon nos souhaits et notre potentiel. Notamment les croyances et mythes familiaux, les secrets, les antagonismes irréductibles.

S'épanouir et relâcher les liens qui nous empêchent de nous développer est un objectif du travail en psychogénéalogie.

La psychogénéalogie nous dit que nous sommes le fruit d'une longue chaîne. Au sens propre du terme nos aïeux vivent en nous. Y vivent non seulement nos parents, mais aussi nos grands-parents.

Vous découvrirez que les écueils et les drames de vos arrière grands-parents, sont encore présents. Ils se lisent à livre ouvert, même s'ils sont ignorés par la mémoire familiale.

Est-ce si surprenant ? Les animaux, même séparés depuis des années, savent pourtant qu'un tel est de la même portée.

De même nous conservons trace des drames vécus par les collatéraux, nos frères et sœurs, nos cousins et cousines. Il existe un lien systémique fort avec nos oncles et tantes.

L'outil psychogénéalogique amène à comprendre pourquoi et comment telle branche de l'arbre généalogique est prépondérante. Pourtant les deux branches sont équipotentielles en généalogie factuelle.

Le cousin Justin c'est vraiment un la Poix de Mirliton ! Tandis que sa sœur est le portrait tout craché de la tante Léonie ! La pertinence de ce genre de phrase va bien au-delà de la simple anecdote. Chaque famille en a des exemples.

Suivre les traces anciennes par lesquelles sont passées tant de sur-déterminations permet de mieux accepter qui l'on est. Et surtout de faire le tri.

Savoir d'où l'on vient pour choisir où l'on veut aller.

L'expérience du psychogénéalogiste montre qu'il y a plus de richesses que de rebut.

À chacun de mettre en culture toutes ces graines chatoyantes, sans s'exonérer d'objectiver le non-souhaité, de l'évacuer peu à peu.

En psychogénéalogie il est toujours possible de commencer le travail avec peu d'informations factuelles sur votre arbre généalogique. Prénoms, dates de naissance, de mariage, de décès, métiers de vos parents, grands-parents, ancêtres directs et collatéraux.

psychogénéalogiste coach - psychogénéalogie .biz©

haut de cette page du site analyse transgénérationnelle