psychogénéalogie

approches-outils

constellations

petites histoires

arbre de vie

généalogie

le lexique


actes & documents

actualité généalogie

généalogie et histoire d'un pays...

 

Les 400 ans du Québec et le projet Montcalm. Il y a 400 ans, le français Samuel de Champlain remonte le Saint-Laurent et décide d'y créer un peuplement, le 3 juillet 1608.

Les conditions de vie lui paraissent propices à une colonisation. La position stratégique du rétrécissement du Saint-Laurent attire l'attention de Samuel de Champlain. Le topinambour et le tournesol étaient cultivés par les peuples américains Algonquins et Hurons près de l’embouchure du fleuve. Ainsi va naître Québec, l’une des plus grandes villes francophones d’Amérique du Nord. Ainsi la "Nouvelle France" va-t-elle prendre son essor.

Plus tard, sous le règne de Louis XV la Nouvelle France est de plus en plus disputée à la France par la couronne d’Angleterre. La France a longtemps arrêté le mouvement migratoire pour porter l’effort de guerre en Europe. Une politique d’émigration musclée a permis aux anglophones de prendre un fort avantage numérique.

Aussi, lors de la guerre de Sept Ans (1755-1760), la France du roi Louis XV, doit-elle envoyer des troupes combattre en Amérique du Nord, pour tenter de conserver le Canada.


ME CONTACTER

LIENS & BIBLIO

AXENCIEL ®

Login

Mot de passe

PSYCHOGÉNÉALOGIE
SITE PARTENAIRE DU
PROJET AXENCIEL ®

Flux RSS , demandez la dernière édition !!!













  ambition, mémoire
  des ancêtres,
  le projet Montcalm

On envoie de nombreux régiments en Nouvelle France. L’engagement est de six ans au terme desquels le soldat peut rester ou être rapatrié en France. La moitié des soldats venus participer à la guerre de sept ans s'y fixeront définitivement, la plupart en s'y mariant.

Le projet Montcalm a pour ambition de retrouver leurs origines. La Société généalogique canadienne-française de Montréal crée, durant l'année 2008, la base de données de ces troupes de la guerre de Sept Ans en Amérique. Il concerne les soldats et officiers des régiments, Artois, Béarn, Berry, Bourgogne, Cambis, Guyenne, Languedoc, La Reine, La Sarre, Royal Roussillon et Volontaires étrangers.

Ces recherches complètent la partie québécoise de la vie du soldat. En France, elles portent sur les lieu et date de naissance, le nom des parents, le mariage et le décès des parents, la profession du père. Si le soldat est rentré au pays le lieu de mariage et de décès en France.

Dès 2009, ces données vont enrichir le programme de recherche en démographie historique (PRDH) de l'Université de Montréal.

À ce propos, nous constatons en analyse transgénérationnelle (psychogénéalogie) que les migrations, comme les confluences multi-culturelles, demandent toujours un effort d'ajustement. Cet effort, tout le monde n'est pas en mesure de le réaliser harmonieusement.

La psychogénéalogie nous permet de retrouver les chemins où ont poussé des buissons épineux qui ont interrompu ce processus d'intégration culturelle harmonieuse.

Et, quand tel est le cas, la psychogénéalogie nous questionne aussi sur l'ajustement pluri-culturel que nous avons à réaliser, pour ceux que cette problématique concerne dans leur vie actuelle.

Sachant que l'amalgame des cultures ne se fait jamais entre ceux qui sont nés dans deux cultures différentes. La bonne entente est simplement une question de tact, de dosage, de prise de conscience.

Quant aux enfants qui en résultent, ce sont eux qui vont pouvoir éventuellement réaliser cet amalgame, ou intégration harmonieuse, des deux cultures.

L'analyse trans-générationnelle nous montre quotidiennement que cela demande un vrai travail, un véritable engagement, de la part des parents. Cet engagement n'est pas toujours réalisé. D'où les problèmes que nous retrouvons plus tard lors du travail de psychogénéalogie.

psychogénéalogiste coach - psychogénéalogie .biz©

haut de cette page du site analyse transgénérationnelle